MERCREDI 13 JUIN

LA NOUVELLE ROUTE DU LITTORAL

Qui n’a pas eu envie d’aller voir de plus près ce chantier dont tout le monde parle et qui nous saute aux yeux dès qu’on prend la route de la corniche?

Ce mercredi13 juin, nous voici à l’Espace des Grands Chantiers à St Denis, l’occasion de revoir les amis de l’AMOPA.
Deux jeunes femmes nous accueillent chaleureusement et nous proposent de prendre nos équipements de sécurité : les chaussures de protection (pas facile de trouver sa pointure quand on a des tout petits pieds !), les tabliers d’un jaune très vif, et le casque. On se regarde mutuellement, on s’admire ; heureusement qu’on ne va pas faire un défilé de mode !

 

L’ambiance est bon enfant.On devient sérieux : on regarde attentivement les deux petits films qui nous présentent les enjeux de ce chantier, le premier étant de mettre fin à une situation permanente d’insécurité pour les automobilistes empruntant chaque jour la route côtière, mais également, la volonté de contribuer à la transition vers le développement collectif moderne, de valoriser la formation et l’emploi local, enfin, de préserver l’environnement.

La visite commence.
On monte sagement dans le bus. Une jeune femme est notre guide. Elle nous informe que nous entrerons dans le chantier par le côté ouest de St Denis, car c’est ici que se trouve la jonction entre le pont et la terre ferme, mais que, pour des questions de sécurité, on ne pourra pas descendre.


 

Le bus semble «crapahuter » dans ce terrain chaotique. La guide en profite pour nous donner quelques indications : le viaduc entre Saint Denis et La Grande Chaloupe a une longueur de 5409 m, une largeur de 28,90m ; ce sera le plus important viaduc de France.

Nous reprenons la route du littoral pour nous diriger vers La Grande Chaloupe. De la route, nous pouvons voir les piles du viaduc : il y en a 48. Elles sont préfabriquées à terre et transportées sur site par voie maritime à l’aide d’une méga-barge, la « Zourite ». Pourquoi ce nom ? Parce qu’elle a 8 pattes comme le poulpe créole. On la voit, au loin, dans la mer.

Durant le trajet, notre guide donne à voir les méga-voussoirs, ces énormes pièces de différentes tailles, d’environ 300 tonnes, qui constituent avec les piles la base du viaduc, et le véhicule chargé de les acheminer depuis le site de fabrication jusqu’au chantier : gigantesque chariot de 35 mètres de long ayant 210 roues, conçu spécialement pour ce projet !!



 

Nous arrivons au viaduc de La Grande Chaloupe : magnifique tablier de 240m de long qui domine l’océan.

Quelle chance de pouvoir marcher dessus et contempler la vue sur la mer et la montagne ! Sans doute, une occasion unique. C’est le moment de prendre des photos.

On en profite pour se renseigner : cette nouvelle route du littoral sera capable d’accueillir toute l’année, le trafic routier sur 2 x deux voies, y compris des transports en commun et des modes doux ; en toute sécurité, puisque la route s’élèvera à 30m au-dessus du niveau de la mer afin de résister aux houles cycloniques.
La chaussée est légèrement bombée ; pourquoi ? Pour pouvoir récupérer dans des bassins de décantation, les rejets gras des véhicules. Et on découvre ce faisant, que tout a été pensé dans un souci de préservation de l’environnement.


 

Il est temps de repartir. Le bus nous emmène au Port, jusqu’au site de préfabrication des voussoirs où on a pu voir les éléments de coffrage adaptés à leurs dimensions.

C’est la fin de la visite. On est enchanté.



 

On a pu mesurer l’ampleur des travaux réalisés, la complexité technologique peu courante dédiée à ce projet et apprécier l’importance des moyens humains et matériels engagés dans la construction de cet axe routier qui représente un véritable défi.

                                                                                                                                Monique AZIZOLLAH

Merci à M.AZIZOLLAH pour son compte rendu et, pour leurs  photos, à  Y. AGENOR, M. MONGELAZ et M. ISAUTIER .

CONTACT : ENVOYEZ UN MAIL À L'UN DES MEMBRES DU BUREAU : VOIR LE TABLEAU

UN AVIS, UN CONSEIL À DONNER À PROPOS DE NOTRE SITE, N'HÉSITEZ PAS ------>